Le Projet de Gouvernance Économique et de Participation Citoyenne (PGEPC) a accueilli l’équipe projet de l’Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption (ASCE-LC) chargée de la mise en place de la plateforme de déclaration d’intérêts et de patrimoine (DIP) La DIP est financée par la Banque Mondiale à travers donc le PGEPC.

En rappel, la plateforme est un outil informatique devant aider l’ASCE-LC à mettre en œuvre les dispositions de l’article 7 et suivants de la loi n°004-2015/CNT du 3 mars 2015, portant prévention et répression de la corruption au Burkina Faso. Ces dispositions instituent une obligation de  déclaration périodique d’intérêt et de patrimoine pour certaines catégories de hautes personnalités et de hauts fonctionnaires.Elles visent à promouvoir la transparence dans l’exercice des fonctions publiques, de garantir l’intégrité des serviteurs de l’état et d’affermir la confiance du public envers les institutions.

La présentation a été faite par M. RAMDE Sibiri, Chef de Projet DIP. L’objectif de la séance visait à présenter aux membres de l’Unité de Coordination, la plateforme notamment les modules développées qui permettent aux assujettis de faire leurs déclarations et à l’ASCE-LC d’en effectuer le traitement et le suivi.

Avec cette reforme introduite et formalisée à la faveur de la révision de la loi anti corruption qui introduit la déclaration électronique, ces personnes utiliseront cet outil qui facilitera l’opération. L’outil contribue notamment à moderniser l’Administration et renforcer le Gouvernance de l’ASCE-LC.

En rappel, sont assujetties à cette obligation, les personnalités politiques, les personnalités occupant des fonctions juridictionnelles, les fonctionnaires et personnes occupant des emplois de l’administration civile et militaire désignés à l’article 13 ci-dessous qui occupent un emploi dans lequel leurs intérêts personnels ou privés sont susceptibles d’être affectés par leurs fonctions officielles.

Conformément aux dispositions de l’article 13 de la loi  n°004-2015/CNT du 3 mars 2015, les personnes ci-après sont tenues à la déclaration d’intérêt et de patrimoine:

  • les membres du pouvoir exécutif ;
  • les membres du pouvoir législatif ;
  • les membres du pouvoir judiciaire ;
  • les autres personnalités politiques et administratives ;
  • les membres des institutions et des autorités administratives indépendantes ;
  • les représentants des collectivités territoriales ;
  • les personnes occupant des emplois de l’administration civile et militaire ;
  • les responsables d’organes de presse, les responsables d’organisations associatives et autres