Dans le cadre de la mise œuvre de la composante 4 du projet, l’UCP s’est dotée de manuels d’exécution notamment le manuel de suivi évaluation qui lui sert de guide d’évaluation des performances du projet. L’indicateur objet de la présente mission est intitulé comme suit : « Réduction des unités banalisées de dédouanement résultant l’accessibilité plus accrue du système informatique aux opérateurs ».

L’Unité banalisée de dédouanement (UBD) permet la connexion au serveur central des Douanes et la saisie des déclarations par les commissionnaires en douane agrées.

Avec SYDONIA World mis en ligne, plusieurs facilités sont offertes et il vise la dématérialisation intégrale des opérations de dédouanement des marchandises. Ainsi, les opérateurs du commerce extérieur (importateurs et exportateurs), les commissionnaires en douane agréés et les agents des douanes auront accès, via internet, au système de dédouanement pour accomplir les formalités douanières. Tel est le principal résultat visé dans le cadre de l’appui du projet à la DGD.

Avec la mise en production de SYDONIA WORLD sur internet, les procédures de dédouanement sont désormais simplifiées et la dématérialisation des procédures de dédouanement entamée. Ainsi l’Administration douanière s’est-elle aussi modernisée. Cette modernisation doit aider le DGD à améliorer sa mobilisation des ressources intérieures. Elle permet une accessibilité à un système automatisé de dédouanement à tout opérateur économique, quel que soit son emplacement sur le territoire national.

SYDONIA WORLD mis en ligne est donc une plateforme qui va permettre d’informatiser, d’automatiser les opérations douanières et augmenter par la même occasion les recettes au niveau de la douane. Ainsi, avec l’ouverture de SYDONIA WORLD en ligne, la DGD vient de simplifier et de réduire le temps nécessaire aux formalités de dédouanement. Cette plateforme permettra aussi de mettre à la disposition des usagers un certain nombre de services, notamment la consultation des textes règlementaires, l’estimation des droits à partir d’un stimulateur de taxation et l’extraction des données statistiques. Cette nouvelle plateforme vient optimiser les pratiques et les méthodes de travail en vue de faire de la douane, une administration moderne, équitable et professionnelle. SYDONIA WORLD est accessible à partir de tous les points du territoire où le réseau internet est fonctionnel. Elle est aussi perçue comme un portail web qui permet entre autres aux commissionnaires en douane agréés de disposer d’un canal supplémentaire pour le stockage, l’enregistrement et la consultation des déclarations de marchandises en douanes. Cela permettra de fermer progressivement les unités banalisées de dédouanement des marchandises. Le nombre d’UBD à fermer progressivement dans le cadre du Projet est de 22.

SYDONIA WORLD en ligne étant devenu une réalité depuis le 13 novembre 2019, date du lancement officiel, le Gouvernement, à travers la DGD, se devait de procéder, comme convenu avec le Bailleur, à su progressivement cinq UBD par an afin d’emmener les opérateurs à utiliser davantage l’outil modernisé pour les formalités de dédouanement. La cérémonie de lancement officiel du 12 novembre 2019 a été l’occasion, pour la DGD, de procéder formellement à la fermeture de cinq (05) UBD, soit quatre (04) à Ouagadougou (Région du centre) et une (01) à Bobo-Dioulasso (Région des Hauts-Bassins).

Dans l’objectif de confirmer les premiers résultats que traduisent l’indicateur étudié et de documenter, il convient, pour l’UCP, de vérifier la fermeture effective des UBD et la fonctionnalité de la plateforme sur les sites des UBD fermées. Pour ce faire, l’Unité de Coordination du Projet effectuera un déplacement sur les sites des anciennes UBD fermées pour des constats et vérifier l’accessibilité en ligne de la plateforme.

La mission consiste à évaluer l’indicateur de résultat intermédiaire « Réduction des unités banalisées de dédouanement » au 31 décembre 2019 et ce par une vérification sur place de la fermeture effective de cinq (05) UBD

L’unité de Coordination démarre la mission à compter du mercredi 19 février 2020 à Bobo-Dioulasso.