Le 12 février 2020 s’est tenue dans la salle de réunion du CNOSC/BF, la cérémonie de signature de la charte de DES-ICI en présence des OSC membres, des représentants des membres du Gouvernement et des partenaires techniques et financiers

En effet DES-ICI se veut  un espace de réflexion et d’harmonisation des initiatives d’influences du système et des politiques de santé, des associations et ONG. Elle a pour mission de « Contribuer à l’amélioration de la performance des systèmes et politiques de santé pour la couverture santé universelle » et poursuit entre autres les objectifs suivants :

  • Harmoniser et consolider les différentes initiatives de veille citoyenne dans la dynamique du suivi stratégique citoyen des politiques de santé (2SCPS) ;
  • Promouvoir la bonne gouvernance, la transparence et la redevabilité dans la gestion du système de santé
  • Renforcer les capacités des organisations de la société civile dans le suivi stratégique citoyen des politiques de santé (2SCPS)
  • Influencer l’adoption et la mise en œuvre des politiques et programmes de santé.

Le suivi stratégique citoyen concernera trois thématiques que sont :

  • La gouvernance
  • Le suivi budgétaire
  • L’accès aux services de santé.

DES-ICI compte à ce jour 22 associations membres toutes engagées dans la promotion de la bonne gouvernance et de la redevabilité  dansle secteur de la santé au Burkina Faso. La coordination est assurée par le Conseil national des organisations de la société civile du Burkina Faso (CNOSC/BF). Trois autres structures participent à la coordination de DES-ICI. Il s’agit de ;

  • Secrétariat permanent des ONG (SPONG), chef de file du Gorupe thématique « Gouvernance »
  • Réseau accès aux médicaments essentiels (RAME), chef de file du groupe thématique « Accès aux services de santé »
  • Centre d’information, de formation et d’étude sur le budget (CIFOEB), chef de file du groupe thématique « suivi budgétaire ».

Après la signature de la charte, le Premier ministère, le ministère de la santé et le Projet de gouvernance économique et de participation citoyenne (PGPEC) ont salué l’initiative et félicité les membres de la Plateforme. Ils ont également exprimé la possibilité de soutenir les actions de cette plateforme qui selon eux est unitaire et pourra contribuer à l’amélioration de la gouvernance du système de santé au Burkina Faso.